LBRY Block Explorer

LBRY Claims • 2-« La-Shoarnaque »

b0f40a01d2c6bc16adb9b8db9bef41b964c13424

Published By
Created On
13 Jan 2021 20:07:16 UTC
Transaction ID
Cost
Safe for Work
Free
Yes
SHOARNAQUE 2/16 - L'origine réelle des photos prises par les Alliés à la libération des camps
1945 : dans les camps libérés, les Alliés photographient des monceaux de cadavres émaciés et des survivants réduits à l'état de squelettes ambulants. Ces spectacles, dit-on, apportent la preuve que les « nazis » avaient mis en place un système destiné à exterminer en masse ceux dont ils ne voulaient pas (opposants politiques, juifs...).
Dans ce deuxième épisode, Vincent Reynouard s'appuie sur de nombreux documents historiques méconnus du public. Ils démontrent que la propagande alliée devenue l'histoire officielle est mensongère. L'origine réelle des spectacles découverts en 1945 par les Alliés est sans rapport avec la « barbarie nazie » ; pour le comprendre, il faut étudier en parallèle l'histoire des camps et celle de l'Allemagne, notamment à partir de 1942. On découvre que les Allemands ont tout fait pour maintenir les déportés en bonne santé mais qu'à partir de 1944, la stratégie alliée de bombardements massifs provoqua une catastrophe nationale qui toucha aussi les camps...

Plan de l'épisode
1) L'état de l'Allemagne depuis la fin 1944 : un pays bombardé, laminé, disloqué
- La stratégie criminelle des Alliés – Une stratégie injustifiable devant la morale et le Droit - Pour tenter de justifier et de minimiser leurs crimes, les Alliés orchestrent une propagande à base d' « atrocités nazies »

2) Les camps reflètent cette situation : les Alliés en profitent pour organiser leur propagande à base de photos terribles
La découverte d'un petit camp annexe de Buchenwald permet aux Alliés de lancer leur propagande - Une propagande cynique et mensongère : les cas de Buchenwald et de Bergen-Belsen

3) Dès 1946 on pouvait savoir la vérité, sur l'origine réelle des spectacles découvert dans les camps
A Nuremberg, l'ancien inspecteurs des camps fournit les explications nécessaires – Un autre témoin confirme – Les explications capitales de l'ancien responsable de l'exploitation économique des camps, Oswald Pohl - Ces multiples documents qui viennent en guise de confirmation – 1942-1943 : les Allemands parviennent à diminuer la mortalité dans les camps – Les Allemands ont besoin de déportés en bonne santé – Bien d'autres confirmations

4) De multiples documents occultés par les vainqueurs et les historiens
Auschwitz : les déportés étaient soignés dans un grand secteur hôpital – Le faux témoin Simone Veil

A suivre :
III. Les « témoignages » : confirment-ils la réalité de la Shoah ?
Author
Content Type
Unspecified
video/mp4
Language
Open in LBRY

More from the publisher

Controlling
VIDEO
NATIO
Controlling
VIDEO
BAGAR
Controlling
VIDEO
L'HIS
Controlling
VIDEO
CIEL
Controlling
VIDEO
SHOAR
Controlling
VIDEO
SHOAR
Controlling
VIDEO
SHOAR
Controlling
VIDEO
L'AN
Controlling
VIDEO
L'AN